Le Syndrome Pré-Menstruel (SPM)

Le Syndrome Pré-menstruel (SPM)

DÉFINITION

« C’est une série de symptômes physiques et psychiques qui démarrent entre quelques heures et plusieurs jours avant les règles, et qui disparaissent généralement peu après leur arrivée. A priori sans gravité, ces symptômes sont néanmoins désagréables, franchement pénibles ou carrément handicapants. » (1)

Lorsqu’il est associé à des symptômes analogues à ceux de la dépression majeure on parle alors de trouble dysphorique prémenstruel, ou TDPM.

QUI EST CONCERNÉE ?

20 à 40 % des femmes en âge de procréer, avec des manifestations d’intensité variable. D’autres parlent de 50 à 75%. (2)

COMMENT LES RECONNAITRE ?

C’est un trouble à caractère cyclique. Ex : céphalées, jambes lourdes, boulimie, nervosité, …

Ils sont malheureusement très banalisés… Cependant non ce n’est pas normal d’avoir ou se sentir mal avant/pendant son cycle !

LES CAUSES :

Elles sont nombreuses …

  • Alimentation inadaptée
  • Stress psycho-sociaux notamment (gérer son travail + d’autres choses dans son foyer #chargementaleféminine, séparation, …)
  • Fluctuation hormonale anormale : manque de sérotonine, déséquilibre au niveau du GABA, des prostaglandines, mauvais équilibre entre œstrogènes/progestérone…

COMMENT ATTÉNUER LES SPM, AVEC LA NATURO ?

Encore une fois, un programme d’hygiène vital personnalisé sera à mettre en place mais voici quelques grandes lignes :

ALIMENTATION

  • Limiter les aliments sucrés et favoriser les aliments à IG bas : éviter une trop grande sécrétion d’insuline.
  • Favoriser les fruits et légumes : apport en fibres, vitamines et minéraux qui ont un rôle de co-facteurs dans plusieurs fonctions biochimiques.
  • Réduire la consommation de sel, viande rouge, charcuteries …
  • Si besoin se complémenter, suivant les besoins : L-tryptophane, magnésium, fer, vitamines B6…

TECHNIQUES CORPORELLES :

  • La réflexologie plantaire avec un travail sur l’hypophyse + les surrénales + zone pelvienne + foie
  • Massage bien-être pour gérer le stress et se détendre, celui-ci ayant tendance à accentuer le déséquilibre hormonal.

HYGIÈNE DE VIE :

  • Limiter voire supprimer un temps alcool, tabac,
  • Avoir un sommeil de qualité, pour le bon fonctionnement endocrinien.

LA PHYTOLOGIE :

Quelques plantes sèches, à choisir en fonction du profil hormonal de la femme :

  • L’Alchémille : régularise la production de progestérone.
  • La Mélisse : pour les douleurs spasmodiques.
  • Framboisier : stimule la production d’œstrogènes et progestérone.

LA SYMPTOTHERMIE POUR DÉJÀ REPÉRER DES SPM, AVANT ANALYSES :

Elle permet de déterminer qu’il y a assez de production de progestérone, grâce à la prise de température. Un cycle équilibré doit avoir au moins 10 à 12 jours de production de progestérone.

Elle permet de mettre une conscience sur le cycle et savoir où tu en es. Comprendre permet un certain soulagement parfois et avoir des repères permet de mieux gérer les inconforts.

POUR RÉSUMER :

Les SPM concernent beaucoup de femmes, avec des intensité variables.

En modifiant ton hygiène de vie et ton alimentation, tu peux déjà grandement les atténuer !

Il peut-être utile de faire des analyses hormonales si besoin. Cela dit, avec la symptothermie ou certains questionnaires endocriniens, tu peux déjà avec tes symptômes, avoir une idée du déséquilibre.

 

Sources :

(1) Définition https://www.inserm.fr/c-estquoi/payetoncycle-cest-quoi-le-syndrome-premenstruel/

(2) Chiffres INSERM puis chiffres « Hormones, arrêtez de vous gâcher la Vie! Docteur Renaud et V.Liesse

 
Pour des conseils complets et personnalisés, adaptés à tes besoins et à ton cycle, prends rendez-vous avec moi !
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

+ +
Défilement vers le haut