Alimentation et phase 4 du cycle menstruel

Alimentation et cycle : phase 4

Le métabolisme féminin fluctue avec le cycle et le ballet hormonal qui s’y opère chaque mois. Je te parle ici de l’alimentation, que tu peux légèrement adapter suivant la phase du cycle où tu te trouves. 

Pour rappel, je détaille les 4 phases du cycle dans cet article. 😉

La phase 4 est la phase prémenstruelle, c’est symboliquement la phase de l’enchanteresse ou la femme sauvage. C’est le moment de te reconnecter à ton intuition et à la femme libre qui est en toi !

En phase 4, l’hormone dominante est la progestérone, qui empêche toute nouvelle ovulation, jusqu’au premier cycle. L’utérus est « préparé » pour une nouvelle grossesse. La glaire devient opaque et collante, se transforme peu à peu en bouchon muqueux, rendant le col imperméable.

Pour l’assiette, quelques conseils :

  • Éviter de manger trop salé, la progestérone favorise également la rétention d’eau.
  • Privilégier des aliments riches en tryptophane, précurseur de la sérotonine. Ce message chimique intervient dans la régulation de l’humeur, qui peut être à rude épreuve durant cette phase. On en retrouve dans le riz complet, les œufs, le poisson, les algues, les choux, le chocolat noir, la banane, les oléagineux etc
  • Faire le plein de micro-nutriments (fer, magnésium …) afin d’anticiper les fuite des minéraux par le sang menstruel, et cela, grâce aux super-aliments : amandes, oeufs, cacao non sucré, algues etc.

Si tu veux des idées de recettes, tu en as une ici 🙂

Encore une fois, la Naturopathie ne concerne pas que l’alimentation. La toxémie, la gestion de ses émotions et la connaissance du cycle menstruel influencent également sur la façon dont va se passer cette phase 4.

Pour des conseils complets et personnalisés, adaptés à tes besoins et à ton cycle, prends rendez-vous avec moi !

à

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ +
Défilement vers le haut