Le maté, véritable rituel sud américain

Le maté

🧉Le maté 🧉

C’est LA boisson populaire au sud de l’Amérique du Sud (Argentine, Paraguay, Brésil surtout), que les Guaranis buvaient, bien avant l’arrivée des colons sur leur territoire. On l’appelle aussi « l’or vert »…
Une légende indigène raconte que l’être humain aurait été crée avec un mélange, entre autre, d’argile et… de maté.
 
Boisson amère (surtout les première gorgées) qu’on prépare en cas de coup de fatigue ponctuel, à consommer plutôt le matin car elle booste!
 

Quelques chiffres :

🌱L’Argentine produit plus de 60% du marché.
🌱800 000 tonnes de maté ont été produite en 2019.
🌱90% de la production est consommée localement.
🌱Il faut 3 kilos de feuilles sèches pour 1 kg de maté.
 

D’où vient le maté ?

Constitué des feuilles sèches et torréfiées de l’arbre Ilex paraguensis (même famille que le houx), qu’on trouve dans les zones subtropicales de l’Amérique du sud.
 

Les bienfaits :

🌱Énergisante et stimulante (elle contient de la caféine, 200mg si on ingère seul.e, toute la calebasse / 60 à 150mg de caféine dans un expresso).
🌱Anti-oxydante : riche en polyphénols (plus que celui du thé vert).
 
 

Comment le consommer ?

🌱On utilise une calebasse (cf photo).
🌱Une paille métallique, appelée « bombilla« , qui est composée d’un filtre afin d’éviter d’aspirer la poudre de maté.
🌱En Argentine, il y a tout un rituel. Celui.celle qui sert le maté, le.la « mater@ », verse un peu d’eau froide sur le mélange, afin de préserver le goût, attend qu’il s’imbibe, puis verse de l’eau (à 80, 85°), qu’on stocke généralement dans un thermos. Sirote la boisson puis remet de l’eau chaude et fait passer la calebasse. Il y a une vraie dimension sociale à ce rituel. La calebasse revient toujours au « mater@ », qui la redistribue à chacun.e. Une fois le tour terminé, on reprend la distribution. En général, si on veut sauter son tour, on termine la boisson en disant « merci/gracias », ce qui signifie qu’on n’en reprendra pas.
🌱Au Paraguay, j’ai goûté du Téréré, la même chose mais avec de l’eau très froide.
🌱Le maté perd peu à peu de son amertume, au fil de l’eau chaude ajoutée.
🌱Il est possible de le prendre « doux/dulce », avec du sucre ou miel, ou alors d’ajouter : des feuilles de menthe, des écorches d’orange etc.
 

Diverses informations :

  • Je vous conseille plutôt d’en prendre du « bio », vu l’industrie que cela représente en Amérique du sud, la plupart du maté est malheureusement issu de grosse production (donc qui dit quantité ne dit pas forcément qualité).
  • Comme le café, je recommanderai une consommation modérée, du fait de la présence de caféine mais aussi pour des raisons éthiques et écologiques (il vient de loin).
  • Si vous voulez en savoir plus, je vous conseille :

Ce petit documentaire ou l’excellent site de Christophe Bernard.

Est-ce que tu connaissais ? En consommes-tu ?

 

 
Pour des conseils complets et personnalisés, adaptés à tes besoins et à ton cycle, prends rendez-vous avec moi !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

+ +
Défilement vers le haut