Le mandala lunaire

Le mandala lunaire

Voici un outil que j’aime particulièrement utiliser, depuis que j’ai arrêté la pilule.

Je m’en sers comme un outil de développement personnel, afin de mieux me connaître et de pouvoir gérer mes émotions au mieux.

🌿

La part émotionnelle du cycle

Des petits changements d’humeur aux montagnes russes, nous ne vivons pas toutes notre cycle de la même façon, à l’intérieur d’un même cycle et entre plusieurs également.

Plusieurs auteures, comme Miranda Gray ou Audrey Guillemaud, proposent d’écrire ce qu’il se passe au fil de nos saisons dans des carnets de notes. Je m’inspire de ces deux femmes et de leurs ouvrages que j’ai pu étudier, pour rédiger cet article.

Vivre en harmonie avec nos cycles nous permettra de les vivre de façon plus apaisée et d’y mettre de la conscience. Car notre essence, encore plus que celle des hommes, est à l’image de la nature : cyclique. Nous sommes une alternance d’envies et de besoins, de replis puis d’actions. Aller contre ce rythme naturel nous causerait des blocages psychologiques voire des problèmes physiques, car en naturopathie, nous savons que les sphères physiques et émotionnelles sont intimement liées.

Le stress, des émotions fortes peuvent perturber fortement le cycle, parfois jusqu’à le raccourcir, l’allonger ou même l’arrêter. Je l’ai expérimenté à titre personnel et je sais que toi aussi 😉

Nous sommes un complexe mélange d’hormones, de cellules, d’énergie, etc et un événement peut vite venir mettre le bazar dans ce mécanisme !

🌿 Quelle est l’utilité de ce mandala ?

Ceux-ci permettent de prendre de la distance, de mieux comprendre ce que notre corps a à nous dire.

Le but étant toujours d’apprendre à mieux se connaître et à poser des mots sur les émotions traversées, faire le lien avec d’éventuelles douleurs physiques, des émotions et le moment du cycle dans lequel on se trouve, afin de mieux organiser ses projets et son temps, en fonction des énergies disponibles.

Par exemple, comme j’ai déjà de nombreux schémas à mon actif et commence à bien me connaître, je note dans mon agenda l’arrivée, à 2 ou 3 jours près de mon cycle et essaie de ne pas trop prendre de rendez-vous à ce moment-là, voire un peu avant. Idem pour le stage que j’organise en juin, j’ai choisi la date pour faire en sorte d’être en énergie ascendante ! 😉

🌿

Comment remplir son mandala ?

L’idée est de comparer les observations recueillies et notées chaque mois et de les résumer de manière à produire un profil type de son propre cycle. En faisant cet exercice à chaque cycle, on voit peu à peu émerger des structures, des énergies ou changements semblables avant les menstruations ou l’ovulation notamment.

En fait chaque mandala est personnalisable. La liste d’éléments observables est à choisir suivant la sensibilité de chacune :

Quelques éléments qui me paraissent indispensables :

  • La date : utile pour savoir combien dure en moyenne notre cycle
  • Les différentes phases de la lune (principalement nouvelle et pleine lune)
  • Le niveau énergie et son état de fatigue (exemple : dynamique, etc.
    )
  • Ses émotions (exemple: paisible, harmonieuse, en colère, irritable…)
  • La qualité de sommeil (insomnies, réveils nocturnes etc.)
  • Les pertes éventuelles : sang menstruel, glaire cervicale

D’autres éléments sont intéressants, suivant ce que tu veux travailler. Malheureusement, il n’est pas possible de tout noter dans le mandala ;).

  • Fringales éventuelles
  • Modifications physiques : rétention d’eau par exemple, apparition d’acné et autres réjouissances…
  • Ses rêves
  • Son expression extérieure : créativité, etc
  • Activités sportives effectuées
  • Confiance en soi
  • Concentration
  • Capacité à faire face à des projets et actions à mettre en place
  • Manière de s’habiller
  • Sa libido et ses envies sexuelles

Tu peux mettre de la couleur ou des mots ! Laisse parler ton inspiration et/ou ta créativité 🙂

Un exemple, celui de C., que je remercie pour son partage !

Lien du mandala téléchargeable ici

Connaissais-tu cet outil ? As-tu envie de l’utiliser ? Si c’est déjà le cas, qu’en penses-tu ?

Pour des conseils complets, personnalisés et adaptés à vos besoins, prenez-contact avec moi !

Un commentaire

  • Une petite dizaine de jours que j’ai commencé mon mandala. C’est facile, joli et ludique.
    En ce qui me concerne, 5 minutes le soir avant d’aller me coucher pour faire le point, repenser aux jolies et moins jolies choses de la journée et nourrir l’espoir d’en apprendre davantage sur le basique de la Vie… <3

    Merci Eva pour ce bel outil !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ +
Défilement vers le haut